Des auteurs et créateurs nous éduquent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Des auteurs et créateurs nous éduquent

Message par Admin le Sam 27 Mar - 19:35



    "C'est l'infini qui choisit.
    L'art du guerrier-voyageur consiste à cultiver
    la faculté de réagir à la plus discrète allusion
    et à acquiescer à chaque ordre de l'infini.
    Pour ce faire, il a besoin d'habileté, de force
    et surtout de sobriété.
    Et une fois réunies, ces trois qualités
    ont pour corollaire l'élégance."

Castaneda
avatar
Admin
Admin

Messages : 23
Date d'inscription : 27/10/2008

http://neos.topic-ideas.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des auteurs et créateurs nous éduquent

Message par Pierre le Mer 31 Mar - 19:45




  • L'esprit vital réside dans chacun des atomes
    qui composent notre corps.
    D'abord il y a l'unique qui est tout et partout.
    Puis il y a le binaire qui distingue
    la lumière des ténèbres.
    Enfin il y a le triptique qui engendre l'univers
    que nous connaissons
    selon les trois mondes de Robert Fludd.

    ...

    On retrouve l'idée de trois mondes
    dans l'oeuvre de Karl Popper,
    grand humaniste du XXe siècle.
    Il distingue :

    1- le champ du physique pur
    (objets et forces physiques);

    soit le monde matériel.
    2- le champ psychologique
    (sentiments, mental);

    soit le monde immatériel.
    3- le champ des productions
    de l'esprit humain
    (arts, symboles, théories);

    soit la combinaison
    des deux mondes précédents.


    Il parle de la santé physique mise à mal par la falsification de l'information, notamment par ces scientifiques qui n'ont plus aujourd'hui qu'un sens moral atrophié.

    "... Afin de faire fonctionner la méthode de sélection par élimination, et de garantir que seules les théories les plus convenables survivent, leur lutte pour la vie doit être rendue sévère."

    La parenté entre Fludd et Popper m'apparaît bien claire.Comparons les donc :Le "mundus sensibilis" de Fludd, celui de nos 5 sens, correspond bien à celui du "monde physique" de Popper que nous percevons par ce qui nous permet d'observer les forces et les formes de l'univers.

    De même, le "mundus imaginabilis", celui du mental, est sans nul doute comparable au "champs psychologique" défini par Popper. Quoique là, déjà il se teinte d'un peu d'artefact issu de l'imagination.

    Enfin le "mundus intellectualis", cette perception du divin ressemble à s'y méprendre aux production de l'esprit humain qui invente à sa ressemblance, le Dieu qui lui convient le mieux.

    Retenons surtout que Popper est extrêmement prudent, selon ses propres exigences. Car il pressent la morale sans fondement des existentialistes et des scientifiques en gardant les trois mondes éternellement séparés les uns des autres, alors que nous en sommes tout de même la synthèse.

    C'est pourquoi, pour reprendre l'expression empruntée de Teilhard de Chardin qui parle du Milieu divin où toute chose est dissoute et qui même s'il est à l'intérieur des choses (microcosme immanent), rayonne (macrocosme transcendant) dans la matière, à l'extérieur de nous par le feu tellurique et solaire. Au dessus de nos tête le feu solaire et nucléaire ; sous nos pieds le feu terrestre et tout aussi nucléaire. Le tout pour former une étoile qu'on dit ordinaire, dans l'immensité de l'univers.

    Un principe de précaution doit toujours intervenir. Il fait de l'humain et sa biosphère un même monde, coincé entre deux pôles (la terre et le soleil) en fusion éternelle dans un monde qui sommes toutes demeure inexorablement plat pour nos petites pommes. Toutefois, la notion d'infini est reléguée à une redéfinition de la science. Car par exemple la théorie du big bang n'est pas satisfaisante car elle occulte ce qu'il y avait avant.

  • Finalement le seul avantage que la terre soit ronde demeure pour les transports aériens et les satellites, pour le plus grand égrément des télécommunications. Mais il est tout à fait possible que cette vérité scientifique d'appoint obture d'autres débouchés tout aussi "vrais" et réels.
     
     

avatar
Pierre

Messages : 4
Date d'inscription : 04/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

La foi en soi

Message par Onevew le Mar 4 Jan - 17:06

Alors faut-il “croire savoir” ou “savoir croire” ?
Puisque tout est relatif, tout est vrai quelque part.
Seul le travail sur soi-même est réellement utile.
Le reste n’est que divertissement.
avatar
Onevew

Messages : 10
Date d'inscription : 02/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des auteurs et créateurs nous éduquent

Message par Onevew le Jeu 13 Jan - 16:46

    " C'est l'infini qui choisit.(...)"
    Je précise ici que l'infini n'étant pas une volonté individuelle,
    soit quantique (non sécable), il ne peut s'agir que d'un choix
    purement aléatoire qui se détermine selon les possibilités
    offertes par la situation au moment de la création.

  • D'une part ce choix peut-être maîtrisé par un artiste/scientifique,
    un créateur qui va l'orienter selon son désir éthique/esthétique...

  • D'autre part ce choix peut rester totalement libre,
    ce qui va fatalement entraîner une suite d'événements
    incontrôlables.

    Dans les deux cas il faudra garder tête froide !
    D'où l'élégance requise pour affronter l'inconnu.
    On appelle cela de l'improvisation.
avatar
Onevew

Messages : 10
Date d'inscription : 02/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des auteurs et créateurs nous éduquent

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum